84e R.I.T. 1914-1918 O. Halbert    anigreen12_back.gif  anigreen12_next.gif

TRANCHÉES DE LA SOMME

 

RI068.jpg1.10.1914 jeudi - Travaux sur les mêmes positions, cantonné à Beaucourt, Hamel, ravitaillement difficile
2.10 vendredi - le doit grand garde dans le ravin au nord de Beaucourt, mangé du poulet aux pois, tombés près de la route
3.10 samedi - même occupation de jour, le soir cantonné à Beaumont, reçu lettres
4.10 dimanche - Tranchées au nord de Beaucourt, mouvement de repli vers 15 h sur la gauche, retraite générale sur BeRI054.jpgaumont-Hamel, Mailly-Maillet, retour sur Auchonvillers. Bivouac d’alerte, bombardement
5.10 lundi - Occupé coté 142 au sud d’Auchonvillers, ordre de tenir jusqu’à midi, pas d’attaque, départ le soir, cantonné à Bertrancourt, fortement occupé par diverses troupes et beaucoup de blessés
6.10 mardi - Occupé 2es positions près Colincamps, cantonné à Louvencourt, appris que Joseph (son frère) est blessé
7.10 mercredi - 2es positions près Beaussart, cantonné à Bus-lès-Artois. Lettre du père
8.10 jeudi - Retour en 2e position, grand halte, départ pour l’arrière après félicitations, mais nous RI053.jpgmarchons par Coigneux, Souastre, StAmand, Humbercamps, La Cauchie, La Herlière
9.10 vendredi - Départ de La Herlière (route d’Arras), bois de Beaumetz-lès-Loges. L’après-midi reconnaissance des emplacements, rivière, Brétencourt. A 20 h occupation des tranchées du 270e RIR, alerte, fusées éclairantes
10.10 samedi - Ravitaillement difficile, poulets
11.10 dimanche - de la Brouerie, à 22 h relève par le 82e RIT
RI034.jpg12.10 lundi - Arrivée à Monchiet. Mauvais cantonnement. Vu Durouzier
13.10 mardi - Monchiet, soutien d’artillerie 
14.10 mercredi - Départ pour le moulin de Berles aux bois, cantonné à Bailleulval à la mairie
15.10 jeudi - Bailleulval jusqu’au 21 au soir
16.10 vendredi - Travaux, grand garde dans les tranchées
17.10 samedi - Revue du général Damade
18.10 dimanche - Messe dans la petite église de Bailleulval
19.10 lundi - Arrivée de Perrin, le Ct de Heninie remplace Giguet
21.10 mercredi - le 81e vient nous remplacer, vu Cassin, Poudat, le soir cantonné à Monchiet
22.10 jeudi - Exercice autour de Monchiet, ravitaillement difficile, popote avec le Ct
23.10 vendredi - Départ à 13 h pour Arras, cantonnement d’alerte à Damville
24.10 samedi - Damville chez le boulanger, sur des paillasses
RI035.jpg25.10 dimanche - Dévotions, travaux faute route d’Arras, ordre de départ pour les tranchées par Achicourt, Agny, Le moulin, le chemin creux. Nuit pénible, pluie
26.10 lundi - Le Ct Rambois du 2e terrible pour le cuisinier
27.10 mardi - Popote dans l'écurie, pas de vin, du thé
28.10 mercredi - Attaque par le feu, tous les soirs
30.10 vendredi - Retour chaque jour des sections en ligne
31.10 samedi - Thomas Lamotte [cho..] les chevaux
1.11.1914 dimanche - Messe au château, tombes
2.11 lundi - Achat à bon marché à Agny (Douillard) 
3.11 mardi - Les rives du Crinchon, les déjeuners sont meilleurs, bonne camaraderie. Perrin, Hervé, Berthelot
5.11 jeudi - Touché indemnité et solde, envoyé 1er mandat, inquiétude pour Joseph
7.11 samedi - Ravitaillement d’Arras, l’ordinaire, les usines (Edouard est issu d'une longue lignée de quincaillers venus de Normandie (La Sauvagère). Ses frères ont une usine à Nantes et lui même aime les carte1.jpgvisiter, car ce sont ses fournisseurs ),
8.11 dimanche - Attaqué par le feu, mené à Agny, arrivée trop tard
9.11 lundi - La barrique percée par une balle
10.11 mardi - Occupations du grand ouvrage
11.11 mercredi - Le Chat maigre, arbres en boule
12.11 jeudi - Arrivée de Bichon, les hutes du Crinchon
13.11 vendredi - Le Ct de Guemenie vient s’installer au moulin
14.11 samedi - Les cuisinières du village d’Agny
15.11 dimanche - Pasquier légèrement  blessé
16.11 lundi - Un soldat de la 4e tué. Apprend la mort de Joseph (son jeune frère, ci-dessous)
17.11 mardi - Le 270 remplace le 2e R.I.
18.11 mercredi - Vu Croisy dans le chemin creux
19.11 jeudi - Reçu postaux, la Varenne, ravitaillement
20.11 vendredi - à Arras, vermouth, liqueurs, champagne, gateaux
21.11 samedi - Relève dans la soirée par le 82e R.I.T.
1914Joseph.JPG22.11 dimanche - Départ par le froid du Crinchon, arrivée à 8 h à Simencourt, départ à 11 h du soir pour la cote 105. Reçu sac de couchage
24.11 mardi - Cote 105, repas au choix près Wailly avec la 4e Cie cap. Hervé, Berthelot
25.11 mercredi - J’apprends la naissance de Thérèse (son 3e enfant, qui ne connaîtra son père que 4 ans plus tard)
26.11 jeudi - Constructions d’abri
27.11 vendredi - Cote 105 dans la petite tranchée couverte comme abri
28.11 samedi - Visite d’officiers d’E.M.
29.11 dimanche - Messe à Dainville avec Pasquier, travaux au ch. F.
30.11 lundi - Départ pour les tranchées du Crinchon

     anigreen12_back.gif  anigreen12_next.gif

J 111 : Edouard reçoit un sac de couchage, apprend la mort de son frère et la naissance de son 3e enfant
Les périscopes ne sont pas encore là,, aussi il faut sortir la tête de la tranchée pour voir avec les jumelles, et ainsi s'exposer
Belges résistent, les Anglais viennent en renfort, mais la bataille de la Marne fait 313 000 victimes. La Turquie entre en guerre contre les Alliés