14-18 au 84e R.I.T.     anigreen12_back.gif  anigreen12_next.gif

 LÉGION d'HONNEUR

 

RI194.JPGLa base LÉONORE, est une atteinte à la dignité de la Légion d'Honneur.
Elle est incomplète faute de conservations exhaustive des archives par la Chancellerie en temps utile,
Elle refuse de réintégrer sur justicatifs les dossiers perdus.
Elle refuse de faire figurer sur chaque écran un bandeau très lisible annonçant que ces archives sont lacunaires.
 
 
RI195.JPGVous n'y trouverez ni Edouard, ni tant d'autres autour de moi.
Ces lignes leur sont dédiées, à travers le dossier d'Edouard.
 
Tout commence par un décret, dont ci-dessus la notification adressée en novembre 1931 à Edouard par la poste.
 
Puis, une lettre ci-contre fixe le lieu et la date de la remise de la décoration.
 
Ensuite arrive par la poste le rouleau de la Chancellerie
 
honneur5.JPG 
 
 
 
 
Dans ce rouleau, le diplôme non plié mais soigneusement enroulé.
 
honneurDoc.JPG 
 
Le diplôme est émis le 5 novembre 1931.
Le nom est écrit à la plume avec pleins et déliés. Le copiste a manifestement fait des fantaisies avec le patronyme d'Edouard, car on peut aussi bien lire GUILLMARD que GUILLOUARD
 
 
 
  honneur1.JPG
 
 
 
 
Le samedi 6.2.1932, tout le monde est au garde à vous sur la place Louis XVI à Nantes.
Edouard est le second à gauche, place Louis XVI,
 
 
 
     
honneur2.JPG 
 
 
 
Edouard reçoit la médaille
 
 
 
 
 
 
 
 
honneur3.JPG 
 
Edouard sourit
Il y de quoi !
 
Vous remarquerez au passage que son costume est un peu serré, car entretemps l'embonpoint a légèrement enveloppé Edouard
Puis il rend les honneurs au sabre 
  La presse rédige sa bafouille, en mobilisant Edouard au 81e RIT mais vous savez maintenant qu'il fallait écrire 84e RIT
 
  Honneur01.JPGhonneur4.JPG
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Edouard s'éteint le 20.9.1946

A sa mémoire !

 

 anigreen12_back.gif  anigreen12_next.gif

tous droits de reproduction de cette page totalement autorisés

contrairement à ce que je dis toujours